video femme russe


Je m’appelle Marina Fedorova et je suis la directrice d’Inter-Mariage — une agence ayant une forte identité, video femme russe qui se différencie nettement des agences matrimoniales classiques et des clubs de rencontres vendant des adresses de femmes slaves.

Afin que vous puissiez vérifier par vous-même la réalité des 5 points ci-dessous je propose systématiquement avant chaque adhésion une période d’évaluation gratuite et sans engagement des services de mon agence.

5 points caractérisent «l’esprit Inter-Mariage»: R.U.S.S.E. !

1) RESPECT: l’esprit Inter-Mariage c’est surtout le profond respect des femmes russes qui font le difficile choix d’épouser un étranger, video femmes russes et du peuple russe en général: ces femmes ne sont pas des marchandises que l’on achète sur catalogue!!! Les femmes slaves ont au moins autant, si ce n’est plus, de critères de sélections que les hommes occidentaux.

2) UNIQUE: mon guide anti-arnaque (mondialement reconnu comme étant un des plus complet en la matière) et sa liste noire, uniques en France, https://www.cqmi.ca vous indiquent quels sont les pièges à éviter. Unique également l’engagement anti-harcèlement commercial d’Inter-Mariage: vous pouvez consulter librement toutes les rubriques de ce site ainsi que les profils des dames de Russie et d’Ukraine inscrites dans l’agence. Aucune information personnelle ne vous est demandée en échange de cette consultation du site. Vous n’avez pas à craindre d’être par la suite importuné par des commerciaux qui sont plus intéressés par votre porte-monnaie qu’à votre projet de construction de couple.

3) SINCERITE: Inter-Mariage n’est pas «une usine a rêves», c’est au contraire la seule agence à vous dévoiler la vérité sur les rencontres internationales et tout ce que les agences n’osent pas vous avouer sur les unions d’occidentaux avec des femmes de l’Est : oubliez les cliches de la femme russe très attachée aux valeurs traditionnelles (entendez par-la qui rêve de s’occuper des taches ménagères et d’élever seule les enfants), docile et peu exigeante (genre sois belle et tais-toi) et prête à tout pour fuir à la fois son pays et l’homme russe (forcement alcoolique et mafieux, le français portant un béret et ayant sous le bras une baguette de pain et une bouteille de vin rouge). Ne vous laissez pas bercer par l’illusion que vous êtes un preux chevalier en armure allant sauver ces femmes russes et femmes ukrainiennes d’une vie infernale! Vous ne pourriez être plus éloigné de la réalité. Et la réalité je la connais parfaitement: j’ai tour à tour été employée d’une agence matrimoniale ukrainienne, candidate au mariage au sein d’une agence de rencontres internationale puis Directrice d’Inter-Mariage.
Méfiez-vous de certaines agences internationales dont les gérants «franco-français» auto-proclamés experts en culture slave n’ont qu’une connaissance superficielle des femmes slaves et n’ont jamais vécu en Europe de l’Est.